Céline Regnard-Drouot, Marseille la violente. Criminalité, industrialisation et société (1851-1914)

Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Histoire », 2009, 363 pages. Préface de Jean-Claude Farcy.

Note de lecture rédigée par Laurence Montel, disponible sur Cairn.info



Citer ce billet
Notes de lecture de la revue Le Mouvement social (2011, 21 juin). Céline Regnard-Drouot, Marseille la violente. Criminalité, industrialisation et société (1851-1914). Le carnet du Mouvement social. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qztu

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search