Bruno Kartheuser, Caulet, dit Laurent. Résistant en Corrèze, 1906-1984, récit d’une vie.

St. Vith, Ed. Krautgarten orte, 2014, 418 p.

Couverture de l'ouvrage

Pour établir une notice la plus complète possible pour le Maitron sur Robert Caulet, professeur de dessin, qui fut président du Comité départemental de Libération en Corrèze en 1944-1945, le Musée de la Déportation et de la Résistance à Tulle me mit en relations avec Bruno Kartheuser, professeur de lettres retraité en Belgique qui travaillait sur la Résistance limousine. Ce chercheur venait d’achever son ouvrage sur Caulet, rehaussé par de nombreuses illustrations, photographies et peintures de Caulet.

Caulet, diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, devint professeur de dessin dans l’empire colonial français. Expulsé en 1940 du Sénégal, nommé au lycée de Tulle, il s’engage dans la Résistance, avec les communistes, jusqu’à assumer comme président du Comité départemental de Libération, les fonctions d’un préfet dans un département fortement marqué par la répression allemande. Il demande un poste d’enseignant dans un établissement de Marseille. Bref un homme ordinaire qui a su s’effacer après avoir exercé des responsabilités pouvant le préparer à une action politique ou administrative de premier plan.

De temps en temps, de tels ouvrages, évitant l’hagiographie ou le dénigrement les font revivre. Quand ils apportent aussi un ensemble documentaire de premier plan, il faut les retenir.

Jacques Girault

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Notes de lecture de la revue Le Mouvement social (25 janvier 2015). Bruno Kartheuser, Caulet, dit Laurent. Résistant en Corrèze, 1906-1984, récit d’une vie. Le carnet du Mouvement social. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r00f


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search