L’équipe du Mouvement social

Revue trimestrielle fondée par Jean Maitron en 1960, publiée par l’association Le Mouvement social avec la collaboration du Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l’université Paris-I et les soutiens de l’INSHS du CNRS et du Centre nationale du livre.

Direction de la revue

Anne Rasmussen, (EHESS, Centre Alexandre Koyré –UMR 8560) directrice. Axelle Brodiez (CNRS, Centre Norbert Elias – UMR 8562), directrice-adjointe.

Comité de rédaction

Les membres du comité de rédaction sont membres du comité éditorial

Marie-Emmanuelle Chessel (CNRS, Centre de sociologie des organisations), Claire Fredj (université Paris Nanterre, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Benjamin Guichard (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations), Ingrid Hayes (université Paris Nanterre, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Judith Rainhorn (Université Paris-1, Centre d’histoire sociale du XXesiècle – UMR 8058), Émilien Ruiz (Sciences Po, Centre d’histoire).

Secrétaire de rédaction

Lydie Rauzier (CNRS)

Comité éditorial

Le comité éditorial a été renouvelé en 2015 pour un mandat de cinq ans

Rossana Barragán (International institute of social history – Amsterdam), Nicolas Barreyre (EHESS, Mondes américains – UMR 8168), Emmanuel Bellanger (CNRS, Centre d’histoire sociale du XXesiècle – UMR 8058), Marie-Claude Blanc-Chaléard (Université Paris Nanterre, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Robert Boyer, Philippe Buton (université de Reims, Centre d’études et de recherche en histoire culturelle – EA 2616), Pierre Caspard, Jean-François Chanet (Centre d’histoire de Sciences Po), Sébastien Chauvin (Centre en études genre de l’Université de Lausanne), Christian Chevandier (IDEES-Le Havre – UMR 6266), Christoph Conrad (unité d’Histoire contemporaine de l’Université de Genève), Alain Cottereau (EHESS, Institut Marcel Mauss – UMR 8178), Leyla Dakhli (CNRS, Centre Marc Bloch – Berlin), Marianne Debouzy, Magali Della Sudda (CNRS, Centre Émile Durkheim – UMR 5116), François Denord (CNRS, Centre européen de sociologie et de sciences politiques – UMR 8209), Jean-Paul Depretto (université Toulouse Jean-Jaurès, Framespa – UMR 5136), Annie Fourcaut (université Paris-1, Centre d’histoire sociale du XXe siècle – UMR 8058), Jacques Freyssinet, Patrick Fridenson (EHESS, Centre de recherches historiques – UMR 8558), Gabriel Galvez-Behar (université de Lille, Institut de recherches historiques du Septentrion – UMR 8529), Frank Georgi (université d’Évry, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Jacques Girault, Gilles Guiheux (université de Paris, Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques – UMR 245), Nicolas Hatzfeld (université d’Évry, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Jacques Julliard, Pierre Karila-Cohen (université Rennes 2, Tempora), Claire Lemercier (CNRS, Centre de sociologie des organisations), Yves Lequin, Thomas Le Roux (CNRS, Centre de recherches historiques – UMR 8558), Maria Malatesta (Università di Bologna), Michel Margairaz (université Paris-1, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Alain Messaoudi (université de Nantes, Centre de recherches en histoire internationale et atlantique – EA 1163), Julian Mischi (INRA, Centre d’économie et de sociologie appliquées à l’agriculture et aux espaces ruraux – UMR 1041), Nathalie Moine (CNRS, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen – UMR 8083), Frédéric Moret (université Gustave Eiffel, Analyse comparée des pouvoirs – EA 3350), Gilles Pécout, Denis Pelletier (EPHE, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités), Michelle Perrot, Emmanuelle Picard (ENS de Lyon, Triangle – UMR 5206), Michel Pigenet (université Paris-1, Centre d’histoire sociale du XXe siècle – UMR 8058), Christophe Prochasson (EHESS, Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron – UMR 8036), Antoine Prost (université Paris-1, Centre d’histoire sociale du XXe siècle – UMR 8058), Jean-Pierre Rioux, Jean-Louis Robert (université Paris-1, Centre d’histoire sociale du XXe siècle – UMR 8058), Vincent Robert (université Paris-1, Centre d’histoire du XIXe siècle – EA 3550), Jacques Rougerie, Philippe Rygiel (Université Paris Nanterre, Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société – UMR 8533), Gisèle Sapiro (CNRS-EHESS, Centre européen de sociologie et de sciences politiques – UMR 8209), Pierre Singaravélou (université Paris-1, SIRICE – UMR 8138), Séverine Sofio (CNRS, Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris – UMR 7217), Danielle Tartakowsky (Centre de recherches historiques de l’université Paris 8 – EA 1571), Françoise Thébaud, Sylvie Thénault (CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle – UMR 8058), Rolande Trempé, Loïc Vadelorge (université Gustave Eiffel, Analyse comparée des pouvoirs – EA 3350), Claire Zalc (CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine – UMR 8066).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search